Anne Chetoui,

Danseuse Professionnelle de Danse de Société & et Danse Sportive,
Professeur de Modern’Jazz & Chorégraphe
Gérante du Centre de Danse Germain au Havre
Présidente du Club « Le Havre Océane de Danse Sportive »
Juge National et International.

Sa rencontre avec la danse, une histoire d’amour. 

A l’âge de 8 ans, Anne Chetoui savait déjà qu’elle serait danseuse.
Un rêve fou et une intime conviction que la danse était sa vocation.

Entre fiction et réalité, Anne Chetoui a eu la révélation de la danse
à l’âge de 13 ans. Une révélation, pareille à un coup de foudre,
un coup de tonnerre, probablement un coup de main du destin
pour trouver sa voie et réussir dans la vie.

Anne Chetoui est une femme engagée, entière. Avant de répondre aux questions, elle avance le buste et pose un pas et déjà là, tout est dit !
Son corps semble diriger un tango, se projeter dans une valse
et sa voix nous confie qu’à l’âge de 13 ans, elle a eu une rencontre magique avec la danse.
« Par hasard, je passais devant le Centre de Danse Germain, Place des Carmes à Rouen ». Un appel, une coïncidence, une rencontre fortuite
et sa vie change, sa vie danse.
Ses Parents font l’effort de lui payer ses dix premiers cours.
Sensible à l’émergence de cette passion, sa meilleure amie lui offre une série de cours. Puis, décelant en elle un potentiel de danseuse,
Simone Germain lui propose la gratuité des cours.

Un fabuleux coup de pouce de celle qui est sa providence.

De novice à vice-championne de France en Danse Latine

Sa première expérience de la danse de couple lui révèle des sensations nouvelles :
l’élégance du mouvement, une tenue corporelle tonique, les figures acrobatiques,
pour elle, une découverte qui va changer sa vie.
La magie esthétique et les prouesses techniques l’ont séduite.
La féérie de la scène, un monde de strass et paillettes, cette école de partage et de convivialité,
ses cours au Centre de Danse Germain,
ont construit son rêve en réalité.

Elle apprend la Danse Modern’ Jazz avec Simone Germain, suit avec ferveur
et assiduité les cours de Danse de Société et Danse Sportive de Claude & Simone Germain.
Motivée et passionnée, elle participe à des concours,
à des compétitions de Danses amateurs puis professionnelles
et obtient le titre de Vice-championne de France Professionnelle en Danses Latines,
occupe la 3ième place du Grand Prix de Paris au Palais Omnisport de Bercy.

D’élève à Maître, il n’y a qu’un pas : celui de la motivation.

Elle veut à tout prix réussir : suit une formation via l’International Dance Teachers Association (IDTA) https://www.idta.co.uk/
et devient professeur de Danse.
Walter William Laird est aussi sa référence dans la technique de la danse latine.

Son corps a l’énergie d’une rockeuse,
prend la posture d’une espada (non, ici, pas de mise à mort !),
a du swing ; du tac au tac, il semble répondre aux taconeos du flamenco (rythme de martèlement des talons).

Elle enchaîne, chorégraphie sa vie,
passe le diplôme de Danse Latine et Standard,
certifie sa technique, son exactitude métronomique, sa justesse pédagogique
et devient « Expert Grand Maître ». Elle a les pieds sur terre.

A l’évocation d’un souvenir, d’une épreuve, d’un concours, ses deltoïdes (muscles des épaules) esquissent un tango chaloupé.
Elle a de la carrure : passe les examens fédéraux de la F.S.D. http://www.fededanse.fr/ et monte en grade.
Elle est reconnue « Maître instructeur en Danse standard et latine ».

Pas chassé, l’allure altière mais la tête sur les épaules, elle est également qualifiée « Animateur professionnel, niveau 5 » et, révérence finale, clôt sa formation
par un diplôme d’état :
le Ministère de la Culture lui accorde «  le statut de professeur Modern’ jazz ».

Sa carrière et ses diplômes expliquent son rôle de juge
lors des compétitions de Danses Sportive et Standard.

Sa vie danse en mode accéléré

Toujours mue par son rêve, Anne Chetoui presse l’allure,
danse dans le mouvement. Sa vie se joue en mode accéléré.
Stages, master classes, classwork
avec
Matt Mattox danseur étoile à la Metro-Goldwyn-Mayer,
pionnier en France de la Modern’ Jazz ;
Reney Deshauteurs, dans la lignée de Matt Mattox, instructeur à l’Institut de Formation Professionnelle Rick Odums, http://www.centre-rick-odums.com
Patricia Alzetta, Formateur titulaire du C.A.
et Responsable Pédagogique au CEFEDEM de Normandie ;
Bruno Collinet ;
avec Géraldine Armstrong
, chorégraphe qui fonde sa compagnie
«  Black source Dance Theater » anciennement « Armstrong Jazz Ballet »,
et
Daniel Tinazzi, directeur du Centre International de danse Opus Ballet de Florence http://www.opusballet.it/


D’entrée de jeu, on entre dans la danse et on est saisi par ses engagements

Claude Germain l’invite à intégrer son école de danse : il lui confie la gestion du Centre du Havre où elle sensibilise et forme différents publics
à la Danse de société, Sportive et Danse Modern’ Jazz.

Anne Chetoui avance et pose un pas et « slow », avec beaucoup de douceur,
elle se confie : ça fait déjà 4 décennies que son paradis,
son arène ou sa scène à elle, son havre de paix, c’est la danse.

Infatigable, toujours sur le qui-vive, elle donne le pas : « 35 années que je gère le Centre de Danse Germain au Havre, invite de nouveaux professeurs,
ouvre mon école à d’autres disciplines, invente, crée des spectacles avec Claude Germain, le leader
 »

Mission d’éducateur

«  Je suis là pour transmettre à mes élèves ce que moi-même j’ai reçu et ce que je continue à apprendre ».
«  J’ai conscience qu’il faut toujours travailler. Le talent sans le travail, c’est rien. Le talent a besoin d’être apprivoisé ».

« Je transmets ma passion, (son territoire de rêve), à travers la rigueur, la technique mais aussi le plaisir (de communiquer, de partager…). »

40 ans que sa vie est dense.
Son école Le Centre de Danse Germain- Anne Chetoui
crée une jetée "océAnne" au Havre entre la danse, le rêve et la vie. http://lehavre.fr/

Ses pieds aiment danser. Anne Chetoui a le rythme dans la peau,
le tempo des Caraïbes, elle gravite :
est également entraineur des Couples compétiteurs de Danse Sportive ;
a créé le « Club Océane de Danse Sportive » dont elle a investi le poste de Présidente ;
a présenté trois années consécutives le Gala Paris-Bercy conçu et produit par Claude Germain
invitant les plus grands noms de la danse sportive.

«  Chaque fois, Claude Germain m’a tendu la main pour me hisser vers le haut ».

Elle a un parcours de compétiteur, a fait des démonstrations professionnelles et des shows.

« On reste jeune d’esprit en dansant
et en donnant des cours à toutes générations confondues. »
«  J’ai besoin d’être toujours en représentation. »

Anne Chetoui a le corps qui parle
Assurément Modern avec les vibratos Jazz, Anne Chetoui se caractérise
par sa sincérité d’expression, sa force de caractère.
Elle est l’expression même d’un corps qui danse ses rêves. Fluide et tonique.

 

Son portrait de
Claude Germain
«  C’est un leader,
un homme qui va de l’avant.
Il incarne le « qui m’aime me suive ».
Il trace, emmène les gens avec lui.
Il est rigoureux, pointilleux
dans ses cours particuliers
mais toujours avec un trait d’esprit.
C’est un très bon pédagogue
qui mélangeait le travail
et une pointe d’humour.
Je me suis inspirée de sa pédagogie.
Il a fait évoluer
la danse sportive
 »